Accueil / Revendications / Le droit à un revenu décent
Le droit à un revenu décent

Le droit à un revenu décent

Droit 1 ‒ Le droit a un revenu décent [PDF 828 ko]

Vivre et vieillir dans la dignité repose d’abord sur des revenus décents, c’est-à-dire des revenus qui atteignent et dépassent le seuil de faible revenu. En 2016, une personne vivant seule devait disposer de 24 460 $ (avant impôts) pour atteindre ce seuil. Un revenu décent est de la première importance en raison de son impact sur plusieurs aspects de la vie des personnes aînées (logement, transport, alimentation, loisir, etc.).

Les solutions
  1. Garantir un revenu de retraite atteignant minimalement le seuil de faible revenu pour toutes les personnes retraitées par une amélioration des régimes publics.
  2. Bonifier le Régime de rentes du Québec (RRQ) pour atteindre graduellement 40% du revenu cotisé et hausser à 75 000$ par an le maximum des gains admissibles.
  3. Hausser d’au moins 15% le Supplément de revenu garanti (SRG) et en améliorer les paramètres de calcul afin d’éviter, suite à la bonification éventuelle du RRQ, de pénaliser les personnes retraitées ayant les plus faibles revenus.
  4. Exiger des agences gouvernementales responsables de mieux informer les personnes préretraitées et retraitées des conséquences des choix qui s’offrent à elles.
  5. Demander aux gouvernements fédéral et provincial de prévoir des mesures d’accompagnement en utilisant un réseau de points de service régionaux et locaux, ainsi qu’en finançant davantage les organismes communautaires qui peuvent aider les personnes aînées.
  6. Conserver les crédits d’impôt qui permettent aux personnes âgées de 65 ans et plus d’obtenir des déductions fiscales intéressantes.
  7. Accorder aux fonds de pension des employés le statut de créances prioritaires, soit le même statut que les comptes de retraite immobilisés, pour empêcher les entreprises privées ou les industries de les utiliser en cas de faillite.
Joignez votre voix à la nôtre

Devenez membre
• Consultez la page «Devenir membre de l’AQDR» pour connaître les modes d’adhésion.

Consultez les dossiers suivants pour plus d’information

 

Revenir en haut de la page