Accueil / Les pouvoirs d’un agent de la Sûreté du Québec
Les pouvoirs d’un agent de la Sûreté du Québec

Les pouvoirs d’un agent de la Sûreté du Québec

Un agent de la SQ s’arrête dans une ferme pour parler à un fermier: «Monsieur, je dois inspecter votre ferme pour de la culture illégale de drogue.»

Le fermier répond: «O.K., mais n’allez pas dans ce champ là-bas», en pointant le lieu du doigt.

L’officier explose: «Monsieur, j’ai l’autorité du gouvernement provincial», dit-il en prenant sa badge dans sa poche arrière et en la montrant fièrement au fermier. «Voyez-vous ça? Cette badge signifie que je peux aller où je veux, et cela sans justification! Avez-vous compris? Suis-je assez clair?»

Le fermier hoche la tête poliment et retourne à ses corvées.

Quelques minutes plus tard, le fermier entend des cris et des hurlements et aperçoit l’officier courir à toute allure, pourchassé par Charlie le taureau.

À chaque enjambée, le taureau gagne du terrain sur l’officier qui n’a aucune chance de se rendre à la clôture avant que le taureau ne lui enfourche le postérieur. Le fermier laisse tomber ses outils, court vers la clôture et crie à l’officier: «Ta badge, montre-lui ta badge!»

Partager

Revenir en haut de la page