Accueil / Sections / Alma / Le prix Yvette Brunet attribué à AQDR Alma
Le prix Yvette Brunet attribué à AQDR Alma

Le prix Yvette Brunet attribué à AQDR Alma

Le 3 juin 2014, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées, section Alma, s’est vue discernée le prix Yvette Brunet pour son projet « Échec à la maltraitance chez les aînés ».

À chaque assemblée générale, l’AQDR nationale attribue le prix Yvette Brunet à une section AQDR parmi les 45 sections. Ce prix constitue la reconnaissance d’une réalisation ou d’un engagement exemplaire dans la promotion et la défense des droits des personnes aînées. La section choisie doit se distinguer par ses interventions et ses réalisations collectives ou pour la réalisation d’un ensemble d’activités portant par exemple sur l’implication dans le milieu, le rayonnement et l’ampleur du projet.

Le projet « Échec à la maltraitance chez les aînés » vise à accroître la sensibilisation contre la maltraitance envers les aînés par une activité d’information et de sensibilisation : un visionnement de différentes thématiques (situations) du moyen métrage « Mettons les pendules à l’heure » suivies d’échanges en groupe sur la maltraitance et les abus faits aux aînés. L’activité permet aux personnes participantes de mettre des images sur des mots (ou des maux) sur les formes de maltraitance et la manière dont elle se manifeste, d’en dégager les causes et des pistes de solution, de savoir qu’il existe des ressources. Elle amène à prendre conscience du réalisme de cette problématique, à remettre en question certains comportements et perceptions de ceux-ci et finalement, inciter à la vigilance les uns, les unes envers les autres. « Offrir notre aide si nous sommes témoins; demander de l’aide si nous sommes victimes ».

La maltraitance envers les aînés est un sujet encore tabou mais bien réel. Pour en avoir fait l’expérience tout au long de ce projet auprès de différents groupes d’âges et de milieux, les gens ont besoin d’en entendre parler.

« Échec à la maltraitance chez les aînés » : une activité dont l’AQDR Alma s’est engagée à effectuer un travail de terrain pour se porter à la défense du droit des aînés à vieillir en sécurité. Ainsi, nos actions relativement à ce projet impliquent un contact direct avec les gens de la communauté en matière d’éducation populaire à la lutte contre toute forme de maltraitance.

FÉLICITATIONS À TOUTE L’ÉQUIPE DE L’AQDR ALMA POUR LE TRAVAIL ACCOMPLI.

Jacinthe Tremblay, vice-présidente Line Audet, chargée de projet Lucie Harvey, présidenteDe gauche à droite :
Jacinthe Tremblay, vice-présidente
Line Audet, chargée de projet
Lucie Harvey, présidente

www.aqdralma.com

Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page