Accueil / AQDR / AQDR dans les médias / Créativité pour brancher le plus d’aînés possible
Créativité pour brancher le plus d’aînés possible

Créativité pour brancher le plus d’aînés possible

L’Association québécoise de défense de droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) de Montmagny-L’Islet fait preuve de créativité et d’initiative pour former de plus en plus d’aînés à utiliser des appareils électroniques.

Grâce au programme Aînés Branchés, des aînés de L’Islet, dont un homme de 90 ans, ont appris à utiliser la tablette électronique et toutes ses possibilités. Quand la région était en zone orange, le formateur se déplaçait sur place avec toutes les mesures de protection nécessaires. Lorsqu’elle est passée au rouge, les formateurs ont usé d’ingéniosité en utilisant le téléphone et même à l’extérieur par la fenêtre.

Selon la chargée de projet et formatrice Marion Perreault, certains aînés étaient dubitatifs au départ, mais ont découvert rapidement toutes les possibilités qu’apporte le fait de bien se débrouiller sur une tablette.

« Les gens sont réticents à la base. Certains n’ont jamais touché à cela et ont peur qu’on aille trop vite. À mesure que ça avance, ils se rendent compte que l’on va à leur rythme et selon leurs acquis. On ne peut pas aller plus vite que cela, sinon ça ne fonctionnerait pas », a dit Marion Perreault.

L’initiative vise à prémunir les personnes âgées contre l’isolement et à favoriser leur autonomie.

Si plusieurs ont pu apprendre à faire des transactions via leur institution financière ou des commandes d’épicerie ou de pharmacie, d’autres se sont rapprochés de leurs familles.

« On a reçu des témoignages et plusieurs ont démontré beaucoup de gratitude, car ils ont pu avoir un lien avec leur famille qu’ils n’avaient pas avant la pandémie. C’est vraiment touchant et beau à entendre », d’ajouter Mme Perreault.

Lire la suite de l’article sur le site web de Le Placoteux

Partager

Revenir en haut de la page