Accueil / Sections / Laval-Laurentides / AQDR Laval-Laurentides — Budget du Québec 2019-2020 : Les aînés enfin devenus une priorité
AQDR Laval-Laurentides — Budget du Québec 2019-2020 : Les aînés enfin devenus une priorité

AQDR Laval-Laurentides — Budget du Québec 2019-2020 : Les aînés enfin devenus une priorité

Laval, le 25 mars 2019 — L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées Laval-Laurentides (AQDRLL) accueille favorablement un budget qui répond à plusieurs de ses demandes telles qu’on peut les lire dans le Cahier des revendications du mouvement AQDR.

Le gouvernement a annoncé 280 millions annuels supplémentaires pour les soins à domicile. Nous verrons comment cet argent sera utilisé pour combler le manque criant de services dans les communautés. Nous espérons que ce montant sera redistribué équitablement dans les régions qui sont sous-financées comme Laval et les Laurentides.

« Nous sommes heureux de constater que ce gouvernement comprend l’importance du maintien à domicile. Toutefois, il est primordial d’assurer que l’admissibilité aux services soit égale d’une région à l’autre et qu’ils répondent aux besoins », a mentionné Pierre Lynch, président de l’AQDRLL.

Également, une somme de 21 millions est dédiée aux proches aidants. Il est grand temps de leur apporter la reconnaissance méritée et l’appui nécessaire. Toutefois, nous attendons la politique nationale sur les proches aidants afin de savoir les détails sur l’utilisation de cette somme.

Pour ce qui est des CHSLD, le gouvernement annonce un ajout de 900 lits afin de répondre aux besoins criants en hébergement pour les aînés. Pour que ces 900 lits soient adéquats, ils doivent être accompagnés de services, de préposés qualifiés, de ressources et d’équipements. Aussi, l’ajout de 2,5 milliards sur 5 ans pour rénover les infrastructures vétustes nous laisse espérer des améliorations dans le confort et la sécurité des personnes hébergées.

Par ailleurs, l’AQDRLL apprécie l’augmentation du crédit d’impôt pour les travailleurs d’expérience à faible revenu afin de les encourager à conserver leur emploi. La décision de Québec s’ajoute à l’augmentation de l’exemption des gains du Supplément de revenu garanti annoncée par Ottawa. Il est primordial de considérer cette aide, non pas comme une solution permanente au manque de main-d’œuvre, mais bien comme un soutien apporté aux aînés désirant rester sur le marché du travail.

Par contre, en dépit de leur sous-financement chronique, il n’y a pas de nouvelles ressources financières pour de nombreux organismes d’action communautaire autonome, ainsi que pour les organismes en défense collective des droits. Rappelons que de nombreux citoyens se tournent vers ces ressources communautaires afin d’obtenir de l’aide, ainsi que du soutien afin de faire respecter leurs droits.

Revenir en haut de la page