Accueil / AQDR / Nouvelles de l 'AQDR / Mise à jour économique: Les aînés ne sont toujours pas une priorité
Mise à jour économique: Les aînés ne sont toujours pas une priorité

Mise à jour économique: Les aînés ne sont toujours pas une priorité

L’AQDR déplore le peu d’importance accordée à l’amélioration de la qualité de vie des personnes aînées parmi les mesures proposées par le gouvernement et le manque d’audace de ce dernier pour répondre au vieillissement de la population québécoise.

«Où sont les projets structurants en matière de santé, de sécurité, de logement, de transport? Où sont les investissements significatifs dans les soins et les services aux aînés? Ce ne sont pas les 18 millions de dollars annoncés pour améliorer les services aux aînés en établissement qui vont réparer les dommages causés par l’austérité des dernières années», affirme Judith Gagnon, présidente de l’AQDR nationale.

L’AQDR invite le gouvernement à travailler sur une politique intégrée pour les aînés. «Lorsque l’on sait que près d’une personne aînée sur cinq vit dans la pauvreté, lorsque l’on constate les besoins criants des aînés d’aujourd’hui et de demain, il faut plus que des montants éparpillés ici et là, il faut une véritable politique globale du vieillissement», ajoute Judith Gagnon.

Enfin, l’AQDR surveillera de près le dévoilement du prochain plan gouvernemental de lutte contre la pauvreté. «Prévenir la pauvreté est le principal enjeu identifié lors des consultations qui ont conduit à l’élaboration du Cahier des revendications du Mouvement AQDR. Dans un tel contexte de surplus budgétaire, il est inacceptable que le gouvernement ne mette rien en place pour que les aînés québécois puissent vivre et vieillir dans la dignité», conclut Judith Gagnon.

Revenir en haut de la page