Accueil / AQDR / (Communiqué) Malversations à l’Auberge aux Trois Pignons : l’AQDR réclame la tutelle immédiate
(Communiqué) Malversations à l’Auberge aux Trois Pignons : l’AQDR réclame la tutelle immédiate

(Communiqué) Malversations à l’Auberge aux Trois Pignons : l’AQDR réclame la tutelle immédiate

Montréal, le 28 juillet 2020 – L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) est consternée d’apprendre le mauvais sort réservé aux personnes aînées hébergées à la résidence l’Auberge des Trois Pignons de Beauport, tel que rapporté par des médias. Bien qu’elle accueille la décision de la ministre des aînés de procéder dès aujourd’hui à une enquête indépendante, l’AQDR réclame la mise en tutelle immédiate de cette résidence et l’envoi d’urgence d’une équipe de soins pour assurer des services adéquats aux aînés hébergés.

Pour Pierre Lynch, président de l’Association, « Il faut absolument éviter aux résidents hébergés et à leur famille de répéter la triste situation vécue au CHSLD Herron. Une enquête indépendante est sans aucun doute utile dans les circonstances. Mais ce qui prime, c’est d’imposer immédiatement une tutelle et de dépêcher une équipe de soins qui prendra la relève auprès des résidents hébergés. Pas la semaine prochaine ni dans deux semaines. Immédiatement ! »

L’AQDR se dit par ailleurs estomaquée de voir que les leçons tirées de l’expérience vécue au CHSLD Herron, dans la région de Montréal, n’ont pas servi à mieux prévenir et même à éviter ce genre de situation qui a dégénéré gravement et entrainé le décès de dizaines de personnes aînées dans le contexte de la pandémie de la Covid-19.

Voilà pourquoi elle réclame dans les meilleurs délais la tenue d’États généraux sur les conditions de vie des aînés. La crise sanitaire actuelle frappe majoritairement les aînés, et particulièrement en Centres d’hébergement de longue durée (CHSLD), en résidences privées pour aînés (RPA) et en ressource intermédiaire (RI) qui meurent par centaines, mais aussi ceux qui sont confinés chez eux, surtout les plus démunis et les plus isolés.

À propos

Depuis 41 ans, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) est présente dans la société québécoise pour défendre les droits des aînés et faire entendre leur voix. L’AQDR regroupe tout près de 25 000 membres dans 42 sections dans les 16 régions administratives du Québec. 

Pour en savoir plus :

– Les services déficients dénoncés à l’Auberge aux Trois Pignons de Beauport

– Auberge aux Trois Pignons : « Ce ne sera pas comme Herron », dit le ministre Dubé

– COVID-19: Enquête à l’Auberge aux Trois Pignons

– Auberge aux Trois Pignons: des manquements observés bien avant la pandémie

– COVID-19: l’Auberge aux Trois Pignons visée par une enquête indépendante

Partager

Revenir en haut de la page