Accueil / AQDR / AQDR dans les médias / La nouvelle vision de la ministre Marguerite Blais accepté par L’AQDR
La nouvelle vision de la ministre Marguerite Blais accepté par L’AQDR

La nouvelle vision de la ministre Marguerite Blais accepté par L’AQDR

L’AQDR a accueilli favorablement les transformations majeures annoncées, vers la fin de l’année 2019,  par la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, madame Marguerite Blais. Pour la présidente nationale de l’organisme, madame Judith Gagnon, ce grand projet nécessite également un véritable changement de culture de la société québécise.

Pour madame Gagnon, le grand projet de transformation sociale de la ministre Blais vient combler le manque criant d’espaces vivants adaptés pour nos aînés (es) et répond aux personnes les plus vulnérables de notre société. «La dignité et le respect de la personne demeure au cœur de nos priorités. Ce projet, nous l’espérons, permettra d’offrir à nos aînés (es) et au personnel des établissements des environnements plus attractifs, stimulants favorisant une meilleure rétention» souligne la présidente nationale.

Changement de culture
Pour la présidente de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR), cette annonce implique un changement profond de culture sociale au Québec. «Nous nous devons d’axer davantage notre approche envers les aîné(es) vers des soins encore mieux adaptés à la personne et surtout développer une véritable culture d’accompagnement de l’humain à toutes les étapes de sa vie. N’oublions jamais que la fin de vie est tout aussi importante que son commencement. L’être humain aura toujours besoin d’être aimé, apprécié, entouré et bien traité, et ce peu importe son âge» de conclure madame Gagnon. La présidente de L’AQDR conclut que la qualité de vie des aînés (es)  en hébergement  incluant leur environnement, les soins apportés et l’accompagnement de ceux-ci, sont au cœur de ses préoccupations tout comme celle de défendre les droits de tous les aînés du Québec.

À propos de l’AQDR nationale

L’Association québécoise de défense collective des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) nationale a pour mission principale la défense des droits des personnes retraitées et préretraitées. L’organisme regroupe plus de 25 000 retraités et préretraités regroupées dans 42 sections de partout au Québec. Depuis plus de 40 ans, l’AQDR est présente dans la société québécoise.

Source : Madame Judith Gagnon, présidente de l’AQDR nationale  

Lire l’article sur le site web de Cité le réseau des 50 ans+.

Revenir en haut de la page