Accueil / AQDR / Communiqués de presse / [Communiqué] Les CHSLD et la Covid-19 au Québec : L’AQDR réclame des autorités un changement de cap radical et urgent
[Communiqué] Les CHSLD et la Covid-19 au Québec : L’AQDR réclame des autorités un changement de cap radical et urgent

[Communiqué] Les CHSLD et la Covid-19 au Québec : L’AQDR réclame des autorités un changement de cap radical et urgent

Les CHSLD et la Covid-19 au Québec
L’AQDR réclame des autorités un changement de cap radical et urgent

Montréal, 3 juillet 2020 – Réagissant à la publication d’un rapport sur la situation en CHSLD en période de la Covid-19, tel que rapporté par la Presse aujourd’hui, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) réclame des autorités gouvernementales un changement de cap radical et urgent.

Comme d’autres rapports, l’étude commandée par la Société royale du Canada, à laquelle a participé la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal, a recensé les principaux facteurs ayant favorisé l’éclosion de la pandémie, puis causé quelque 5000 décès dans les CHSLD. Parmi eux figurent la vétusté des infrastructures, l’insuffisance chronique de personnel, dont les préposés aux bénéficiaires mal payés et mal épaulés, la mobilité de la main-d’oeuvre entre les établissements, le recours à du personnel d’agences de placement, ainsi que la sous-représentation des professionnels de la santé dans la prestation des soins.

Pour l’AQDR, il est impératif d’établir d’urgence un plan de rattrapage budgétaire prévoyant l’ajout de postes non seulement de préposés aux bénéficiaires, mais aussi d’infirmières et de professionnels de la santé dans les différentes unités de soins.

Comme elle l’a fait récemment, l’AQDR réclame à nouveau la convocation d’États généraux indépendants visant une révision majeure des orientations et des programmes dans le cadre d’une politique globale du vieillissement. L’Association souhaite que ces États généraux donnent d’abord la parole aux personnes ainées et à leurs divers regroupements, et ce, dans toutes les régions du Québec.

Citation

« Les enjeux liés à l’hébergement des personnes aînées en CHSLD sont tels qu’ils requièrent d’urgence la tenue d’États généraux accessibles, démocratiques et transparents. Ils doivent servir à donner la parole aux personnes aînées et à tous les membres militants voués à la défense des droits des ainés. L’AQDR sera aux aguets contre toute tentative des autorités de reporter les solutions à plus tard. »

– Pierre Lynch, président de l’AQDR

À propos

Depuis 41 ans, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) est présente dans la société québécoise pour défendre les droits des aînés et faire entendre leur voix. L’AQDR regroupe tout près de 25 000 membres dans 42 sections dans les 16 régions administratives du Québec.

-30

Pour information:
François Forget, Communications AQDR
514 212-7383

Partager

Revenir en haut de la page