Une journée de réflexion sur la bientraitance organisée par l’AQDR Des Moulins
Le 15 juin, dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées, la population est invitée au Bistro de la Cité GénérAction 55+ pour participer à la réflexion collective et à la recherche de pistes de solutions Sommes-nous la solution? (Photo : Gilles Fontaine)

Une journée de réflexion sur la bientraitance organisée par l’AQDR Des Moulins

Saurez-vous être la solution?

CONTRER LA MALTRAITANCE DES PERSONNES AÎNÉES

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) invite la population à une journée de réflexion sur la bientraitance, le 15 juin, au Bistro de la Cité GénérAction 55+ sous le thème Sommes-nous la solution?

Organisée en collaboration avec ARRA (Accès aux Ressources pour le Respect des personnes Aînées) et les services de sécurité publique de Terrebonne et Mascouche, cette réflexion est ouverte à toutes les personnes qui ont à cœur le bien-être des personnes aînées.

Vieillissement dynamique et en sécurité

«Cela s’inscrit parfaitement dans la vision de l’AQDR qui adhère à une vision dynamique du vieillissement où les personnes aînées disposent de la capacité de maîtriser leur vie, d’évoluer et de s’engager dans leur communauté. Or, nous croyons en la capacité des personnes aînées de trouver les meilleures solutions pour en arriver à une société qui n’acceptera plus la maltraitance envers les aînés», a déclaré Roger Gaudet, président du conseil d’administration de l’AQDR.

Lors de cette journée, les participants se regrouperont en ateliers et échangeront afin de trouver des pistes de solutions. «Il y aura quatre animateurs-modérateurs, car le plus important sera d’écouter les gens» a mentionné Nancy Bélanger, intervenante de milieu chez ARRA.

Échange en ateliers et conférence

«Collectivement, a-t-elle ajouté, faisons en sorte de nous impliquer dans des pistes de solutions afin de garantir un avenir meilleur. Ensemble, nous aurons la possibilité d’échanger et de partager nos connaissances. L’objectif sera atteint si nous adhérons tous à un concept bien simple, soit de vieillir dans la dignité et la sécurité.»

Il sera donc question de caméras dans les CHSLD et d’autres mécanismes de surveillance, de l’isolement et des moyens pour s’en sortir, de prévention, du processus de plaintes et de la dénonciation d’abus.

Outre ces ateliers, une conférence se tiendra en matinée et portera sur le projet de loi 115, loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité, et qui a été présentée en octobre 2016 à l’Assemblée nationale de Québec.

Pour vous inscrire à cette journée de réflexion, il faut communiquer avec Claire St-Arneault de l’AQDR au 450 918-0800. Les places étant limitées, il faut réserver rapidement.

Revenir en haut de la page