Accueil / AQDR / Actualité et revue de presse / Pandémie de la COVID-19 – Le ministre Lionel Carmant présente les mesures applicables aux milieux de vie des différentes…
Pandémie de la COVID-19 – Le ministre Lionel Carmant présente les mesures applicables aux milieux de vie des différentes…

Pandémie de la COVID-19 – Le ministre Lionel Carmant présente les mesures applicables aux milieux de vie des différentes…

Pandémie de la COVID-19 – Le ministre Lionel Carmant présente les mesures applicables aux milieux de vie des différentes clientèles en services sociaux durant la période des fêtes

QUÉBEC, le 16 déc. 2020 /CNW Telbec/ – Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, annonce les mesures mises en place pour mieux protéger contre la COVID-19 les personnes hébergées dans différents milieux de vie, d’hébergement ou de soins du réseau pendant la période des fêtes, soit du 24 au 27 décembre inclusivement.

Compte tenu de la situation épidémiologique au Québec et afin de limiter la propagation de la COVID-19, il est recommandé de maintenir l’accès à un nombre restreint de personnes dans des milieux de vie où sont hébergées des personnes vulnérables. Il est ainsi souhaité de privilégier les sorties à l’extérieur avec les proches de l’usager aux visites à l’intérieur de ces milieux. Ces sorties ou ces visites devront être adaptées au contexte clinique de l’usager et respecter en tout temps les règles de prévention et de contrôle des infections (PCI) ainsi que les mesures applicables au palier d’alerte en vigueur dans chaque région.

Les milieux de vie, d’hébergement ou de soins visés par les directives mentionnées sont les suivants :

  • Ressources intermédiaires et de type familial pour la clientèle jeunesse ;
  • Résidences ou ressources à assistance continue ;
  • Unités de réadaptation comportementale intensive, internats, foyers de groupe, milieux de réadaptation en santé physique, en déficience physique ou de réadaptation modérée, centres de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation ;
  • Ressources d’hébergement en dépendance ;
  • Centres de réadaptation en dépendance ;
  • Ressources d’hébergement en santé mentale et communautaires.

Il est également demandé de tout mettre en œuvre pour favoriser une animation particulière du milieu de vie et de déployer des efforts additionnels pour créer une ambiance festive, par exemple par une programmation ou des activités spéciales, de la musique, des repas thématiques ou l’installation de décorations de Noël, afin que les usagers puissent profiter de cette période de réjouissances.

Citation :

« Avec la deuxième vague qui sévit, nous demandons aux familles de poursuivre leurs efforts de protection de leurs proches vulnérables et de s’engager à respecter les consignes mises en place. Nous espérons que ces mesures permettront aux usagers de passer des moments privilégiés avec leurs proches, et ce, en toute sécurité. »

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

Faits saillants :

Rappelons qu’il est important de s’assurer que les liens entre les personnes et leurs proches soient maintenus pendant la période des fêtes de façon virtuelle ou par le biais de contacts téléphoniques.

Soulignons également que les personnes qui accèdent au milieu de vie ne doivent présenter aucun critère d’exclusion lié aux symptômes de la COVID-19. Les visites seront interdites pour les personnes suivantes :

  • personnes infectées par la COVID-19 ayant reçu un résultat positif ou confirmé par lien épidémiologique et qui ne sont pas considérées comme rétablies ;
  • personnes chez qui une infection à la COVID-19 est suspectée en raison de symptômes compatibles ;
  • personnes symptomatiques ou asymptomatiques en attente d’un résultat de test pour la COVID-19 ;
  • personnes ayant eu un contact étroit avec un cas confirmé dans les 14 derniers jours ;
  • personnes ayant reçu la consigne de s’isoler par la santé publique ;
  • personnes de retour d’un voyage à l’extérieur du Canada depuis moins de 14 jours.

Finalement, le port du masque médical, la distanciation physique de deux mètres et l’hygiène des mains sont des consignes à respecter en tout temps dans les milieux de vie.

Partager

Revenir en haut de la page