Accueil / AQDR / Actualité et revue de presse / [Communiqué] Manoir Liverpool: 5 ans de maltraitance et de manque de surveillance du CISSS
[Communiqué] Manoir Liverpool: 5 ans de maltraitance et de manque de surveillance du CISSS

[Communiqué] Manoir Liverpool: 5 ans de maltraitance et de manque de surveillance du CISSS

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Nous nous questionnons sur les arguments de M. Daniel Paré, PDG du CISSS qui justifie son inaction par l’ignorance des abus. Selon le rapport d’enquête, il a été confirmé que les lacunes ont été énoncées aux gestionnaires du CISSS de Chaudière-Appalaches, mais que ce n’est qu’après avoir réellement investigué dans le cadre d’une enquête que l’ampleur des nombreuses lacunes a été dévoilée.

Montréal, le 10 février 2021 – L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR), s’insurge suite aux défaites du PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches qu’il a émis, dans une entrevue à Radio-Canada et dans son communiqué de presse, pour justifier la maltraitance qui a perduré pendant plus de 5 ans au Manoir Liverpool, concernant les trois contrats de Ressources Intermédiaires (RI) dans cette résidence.

L’AQDR s’inquiète pour les aînés locataires en formule RPA qui habitent au Manoir Liverpool, car ce sont les mêmes employés qui desservent les patients hébergés des RI et les locataires du Manoir Liverpool.

Devant la gravité des mauvais traitements soulignés dans le rapport synthèse de l’enquête et par l’échec des mesures de détection de maltraitance qui a perduré pendant 5 ans, l’AQDR demande au ministre de la Santé et des services sociaux, M. Christian Dubé, ainsi qu’à la ministre des Aînés et des proches aidants, Mme Marguerite Blais, de mettre en place un commissariat permanent pour enquêter dès que des mesures de redressements sont mises en place par un CISSS ou un CIUSSS suite à l’observation de lacunes dans tout type de résidence pour aînés.

Citation

« L’Imputabilité des PDG des CISSS et CIUSSS, responsables des établissements de soins de longue durée pour aînés ne veut rien dire si elle ne s’accompagne pas de mesures d’enquêtes concrètes dès que des lacunes dans les soins et services sont connues des CISSS et des CIUSSS. »
Pierre Lynch, président de l’AQDR nationale

-30-

À propos de l’AQDR

Depuis plus de 41 ans, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) a pour unique mission la défense des droits des personnes retraitées et préretraitées au Québec, et elle représente quelque 25 000 membres.

Pour information et entrevues médiatiques :
Michelle Dunn,  responsable des communications de l’AQDR nationale
Cell. : 514-795-2737
communications@aqdr.org  

Partager

Revenir en haut de la page