Accueil / AQDR / AQDR dans les médias / Le député Schneeberger invite les gens à s’approprier la Journée de la gentillesse
Le député Schneeberger invite les gens à s’approprier la Journée de la gentillesse

Le député Schneeberger invite les gens à s’approprier la Journée de la gentillesse

Dans une déclaration à l’Assemblée nationale, le député de Drummond-Bois-Francs, Sébastien Schneeberger, invite la société québécoise à s’approprier, en ce 13 novembre, la Journée de la gentillesse.

Son invitation s’appuie notamment sur le fait que «les gestes de gentillesse ont un effet positif sur le bien-être de leurs destinataires comme de leurs auteurs et qu’ils peuvent être contagieux pour les personnes qui en sont témoins». Aussi, il rappelle «que l’Assemblée nationale souligne la Journée de la gentillesse depuis 2011 et qu’elle l’a reconnue officiellement en 2014».

Par ailleurs, M. Schneeberger invoque la reconnaissance majeure que l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) a donnée à la gentillesse, en septembre dernier, en lui consacrant un Institut de recherche interdisciplinaire. «Le Bedari Kindness Institute implique notamment l’histoire, la biologie, la psychologie, l’économie, la culture et la sociologie», dit-il.

Cet Institut a fait l’objet d’un don de 20 millions de dollars US par la «Bedari Foundation», une fondation familiale privée établie par un couple de philanthropes. Le directeur de l’Institut, le professeur Daniel Fessler, définit la gentillesse en termes de pensées, de sentiments et de croyances qui motivent une action visant à engendrer un effet positif pour une autre personne.

«La gentillesse prévient l’intimidation et promeut la bienveillance. C’est un remède contre les tensions et la violence. La bienveillance, corolaire de la gentillesse, est inscrite à l’article 6 du Règlement de l’Assemblée nationale. C’est une incitation à se comporter avec dignité et respect», fait valoir le député qui est leader parlementaire adjoint du gouvernement.

«Je félicite la section centricoise de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR), à l’origine de la célébration de la Journée de la gentillesse au Québec. J’invite tous les organismes qui publient un calendrier à y inscrire désormais, le 13 novembre, cette journée de l’acceptation de l’autre», conclut Sébastien Schneeberger.

Lire l’article sur le site web de La Nouvelle union.

Revenir en haut de la page