LES BUREAUX DE L’AQDR ET DE SES SECTIONS SONT FERMÉS JUSQU’AU 13 AVRIL 2020, OU JUSQU’À AVIS CONTRAIRE. PLUS DE DÉTAILS

Accueil / AQDR / Actualité et revue de presse / L’AQDR L’Assomption réunie des partenaires et des organismes autour de son traditionnel brunch
L’AQDR L’Assomption réunie des partenaires et des organismes autour de son traditionnel brunch
©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord La présidente de l’AQDR, Huguette Plouffe a remercié le vice-président de l’organisme, Marcel Loyer pour toute son implication. Ce dernier s’est mérité un certificat de reconnaissance et un trophée pour tout le travail accompli.

L’AQDR L’Assomption réunie des partenaires et des organismes autour de son traditionnel brunch

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR), section L’Assomption a réuni près de 130 convives le 6 décembre dernier. Les organismes, bénévoles et les élus étaient présents pour participer au brunch traditionnel au Centre à Nous, une tradition qui est renouée depuis quelques années

C’est dans une ambiance chaleureuse que s’est déroulée la célébration. Les invités avaient le sourire aux lèvres et la présidente de l’AQDR, Huguette Plouffe était ravie des efforts investis pour toute l’organisation de l’évènement. Impliquée depuis quatre ans à l’AQDR, Mme Plouffe travaille à faire respecter les droits des aînés et des personnes qui viennent cogner à la porte de l’organisme. Que ça soit pour des simples questions, de l’accompagnement, des suivis et des démarches, les responsables de l’AQDR sont là pour répondre aux besoins des aînés.

Lors du brunch, l’organisme a préparé une surprise au vice-président, Marcel Loyer. On l’a félicité pour son implication en lui remettant un certificat de reconnaissance. Consacrant ses énergies à plusieurs sphères de sa vie comme professeur d’économie, marathonien et investi pour d’autres causes, M. Loyer s’est mérité un trophée.

Implications 

La présidente de l’AQDR a reçu une belle récompense tout récemment. C’est lors d’un 5 à 7 tout spécial que cette dernière a été nommée ambassadrice de Equijustice-sud. Occupant son temps à se pencher sur différents projets, Mme Plouffe se consacre à organiser des conférences, faire de la sensibilisation et tend la main aux personnes aînées vulnérables.

Fière des réalisations jusqu’à présent, la présidente rappelle l’importance d’avoir un réseau. À travers sa mission, elle souhaite également informer l’ensemble de la communauté, y compris les jeunes. Pour y arriver, l’AQDR travaille en partenariat avec divers intervenants, afin de mieux outiller la population et développer des services utiles.  

« C’est beau de briser l’isolement quand on vieillit, mais c’est d’être informé et de connaître le réseau qui fait la différence », affirme-t-elle. Il y a quelques semaines, l’organisme s’est déplacé aux Galeries Rive Nord pour faire de la prévention.

Selon les commentaires recueillis, Huguette Plouffe a remarqué que plus de personnes sont à l’affût pour reconnaître les signes de maltraitance. Cependant, de son point de vue, ce sont les plus jeunes qui avaient de la difficulté à détecter ces signes. Par ailleurs, plusieurs activités sont mises en place pour contrer l’isolement, tout en renseignant la communauté grâce à des conférences.

Réseautage 

La présidente de l’AQDR estime que la maltraitance provient la majorité du temps des proches. Elle illustre l’exemple des enfants qui veulent obtenir l’héritage de leurs parents. « On voit que les aînés ont besoin d’aide », ajoute-t-elle.

C’est pourquoi elle mise sur l’importance d’être bien d’entourer et d’avoir les bonnes ressources pour faire face à une problématique. Elle tient à faire connaître l’organisme à but non lucratif (OBNL), Juristes à Domicile. L’accès à ces services à prix modique permet d’informer, orienter, accompagner et faciliter le système judiciaire grâce à l’aide de juristes et d’avocats.

Réalisant l’impact du travail accompli, Mme Plouffe est touchée de pouvoir changer des vies et faire une différence auprès de la communauté. S’il reste encore des pas à faire, notamment  au niveau du système de santé, des services qui sont resserrés, M. Plouffe croit qu’il est possible d’aller plus loin en unifiant les ressources.

Pour en savoir davantage, on peut téléphoner au 450 704-2776 ou écrire à aqdrlassomption@hotmail.com. L’AQDR est située au 50, rue Thouin, bureau 241 à Repentigny.

Lire l’article sur le site web Hebdo Rive Nord.

Revenir en haut de la page