Accueil / Forum social mondial, à Montréal : une réussite

Forum social mondial, à Montréal : une réussite

PAR JACQUES FOURNIER (AQDR SAINT-MICHEL),
REPRÉSENTANT DE L’AQDR NATIONALE AU FSM

Le Forum social mondial, qui s’est réuni à Montréal du 9 au 14 août, a été une réussite : 35 000 personnes de 125 pays, 1 250 activités autogérées, 22 grandes conférences et entre 22 et 26 assemblées de convergence. Il y aurait eu davantage de participants si le gouvernement fédéral n’avait pas été aussi tatillon dans l’admission de certains conférenciers et conférencières en provenance des pays du Sud.

Quel est le but des Forums sociaux mondiaux ? Bâtir des liens entre les personnes et les groupes qui luttent, partout dans le monde, pour plus de justice, plus de respect de l’environnement, plus de programmes sociaux, plus de respect des droits, etc. Des objectifs que partage l’AQDR comme mouvement.

Deux ateliers à mentionner, entre autres. Le comité des services sociaux de la Coalition solidarité santé a présenté un atelier sur la détérioration des services sociaux et les méfaits de la privatisation, avec Yves Lévesque, de la FSSS-CSN, ainsi que Mélanie Bourque et Josée Grenier, toutes deux professeures à l’UQO.

Dans un autre atelier, le sympathique groupe « Têtes blanches toujours carrés rouges » a mis de l’avant, dans une perspective intergénérationnelle, une revendication commune pour les étudiants et les aînés : le transport collectif gratuit.

Les photos ci-jointes illustrent quelques activités de convergence qui se sont tenues au parc Jarry le samedi : la recherche de la paix mondiale (Artistes pour la paix) et la lutte pour des logements décents et abordables (avec le FRAPRU).

© Photos : Jacques Fournier

Une des assemblées de convergence.

Une des assemblées de convergence.

Toutes les propositions sont notées.

Toutes les propositions sont notées.

Pierre Jasmin, vice-président, Artistes pour la paix.

Pierre Jasmin, vice-président, Artistes pour la paix.

Une intervention du FRAPRU sur le logement, en présence d’un délégué africain.

Une intervention du FRAPRU sur le logement, en présence d’un délégué africain.

 

Partager

Revenir en haut de la page