Demandes pour une commission d’enquête publique indépendante sur la gestion de la pandémie

” Qu’on ait une ou dix enquêtes, l’important se passe devant “

Pierre Lynch, président de l’AQDR

Montréal, le mardi 14 décembre 2021 – L’association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR), qui représente plus de 26 000 personnes aînées au Québec, a tenu à profiter de cette semaine de calme suivant la fin de la session parlementaire pour rappeler à tous les Québécois et Québécoises que dans le dossier de la gestion de la pandémie, l’important n’est pas le nombre d’enquêtes qui seront déclenchées, mais plutôt l’ampleur et la durabilité des solutions qui seront mises en place pour que nous ne vivions plus jamais un tel drame.

« Le rapport rendu public par la Protectrice du citoyen nous a choqué, bien évidemment. Par contre, au-delà de la recherche de coupables, nous croyons fermement que la société québécoise doit aller vers l’avant et entreprendre des changements structurants pour améliorer la qualité de vie des aînés. Au lieu de ressasser le passé, consultons et travaillons pour le futur », a indiqué le président de l’AQDR, Pierre Lynch. 

L’AQDR propose tout un éventail de solutions visant à améliorer la qualité de vie des aînés. On parle par exemple d’améliorer le financement du réseau de la santé, de corriger les défaillances de notre première ligne et de développer davantage les soins à domicile, toutes des propositions porteuses d’un changement essentiel de notre modèle de soins. De plus, en partenariat avec cinq autres organismes nationaux de personnes retraitées regroupés sous l’appellation de la Coalition dignité des aînés, l’AQDR propose la tenue d’États généraux sur la place des aînés dans notre société.

« Nous exhortons les élus ainsi que les différents intervenants de la société civile à prendre garde de ne pas gaspiller le cycle électoral qui arrive en vaines récriminations et accusations. Ce que nous avons vécu, c’était un échec collectif et nous devons tous mettre l’épaule à la roue afin de changer les choses en profondeur, pour de bon. Nous le devons à nos aînés, aux proches et aux familles », a conclu Pierre Lynch.  

À propos de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR)

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) a pour mission la défense collective des droits économiques, politiques, sociaux et culturels des personnes à la retraite et à la préretraite. Elle porte leur voix sur la place publique, représente leurs droits et agit comme moteur de changement pour l’amélioration de leur qualité de vie. L’AQDR représente quelque 26 000 membres regroupés en 40 sections locales, partout au Québec.

Source : Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR)

Informations : Jérémie Tremblay

Catapulte Communication

jtremblay@catapultecommunication.com

581 777-2628

Articles en lien

AQDR