Accueil / Non classé / Activité — Débat-conférence Le droit à un logement sain et abordable — 27 février 2019.
Activité — Débat-conférence Le droit à un logement sain et abordable — 27 février 2019.

Activité — Débat-conférence Le droit à un logement sain et abordable — 27 février 2019.

C’est dans le cadre de l’assemblée générale de la Table de concertation des personnes aînées de la Capitale-Nationale que s’est déroulée le débat-conférence Le droit à un logement sain et abordable. Les participants ont eu l’occasion de débattre et d’échanger avec six personnes-ressources habilitées à parler du logement abordable. Ceux-ci ont été choisis en fonction de leur expertise pointue dans ce domaine.

Étaient présents : Monsieur Louis Demers, professeur à l’ENAP ; Monsieur Bruno Dion, directeur général adjoint de la Fédération régionale des OBNL en habitation de la région de Québec — Chaudière-Appalaches ; Madame Sandra Turgeon, directrice générale de la Fédération des coopératives d’habitation du Québec ; Monsieur Denis Robitaille, directeur à la gestion des milieux de vie de l’OMHQ ; Madame Josée Joanette, directrice du Manoir St-Amand et Monsieur Gaston Mumbere, chargé de projet pour l’implantation de comité milieux de vie dans les résidences privées à l’AQDR Québec.

C’était une opportunité de présenter des formes d’habitat répondant aux besoins des aînés. La qualité de vie des aînés passe par l’accessibilité à un logement sain et abordable. Cette rencontre-échange visait à démontrer qu’il est possible de vivre de façon sécuritaire, à un coût moindre, et que plusieurs formes de logements abordables pour aînés existent sur le marché. En plus de la conférence, les participants ont eu l’occasion de débattre et d’échanger avec les panélistes.

Devant le succès important de cette rencontre, devant la disponibilité des personnes-ressources pour notre assemblée générale de juin prochain qui se tiendra à Québec, à l’hôtel Classique, les 4 et 5 juin prochains, devant l’importance du droit à un logement convenable dans le Cahier de revendications du Mouvement AQDR 2017-2020, nous allons pouvoir offrir aux délégués présents le même débat-conférence, le 4 juin en après-midi.

Rappelons que, d’après Statistique Canada, le coût d’un logement convenable devrait être inférieur à 30 % des revenus déclarés à l’impôt. En 2011, c’était 39 % des personnes âgées de 65-74 ans et 51 % de celles âgées de plus de 75 ans qui dépassaient ce seuil.

Partager

Revenir en haut de la page